Charte des valeurs fondamentales de notre peuple

Nous sommes des êtres humains libres et égaux en droit. Notre droit civil repose sur des principes moraux: ne pas tuer ou nuire à autrui, ne pas violer, c’est à dire pénétrer dans l’espace intime d’une personne sans son consentement en profitant d’une supériorité physique ou d’une position d’autorité. Nul ne peut être soumis à autrui sans un consentement libre et éclairé.

Le droit qui en découle repose sur un sens inné de la justice et doit pouvoir être compréhensible et appliqué par tous..

La liberté des uns ne devant pas empêcher la liberté des autres, les lois qui en résultent sont l’expression de la volonté générale. Tous les citoyens ont droit de concourir personnellement à leur formation. Elle doivent être identiques pour tous, soit qu’elles protègent, soit qu’elles punissent.

Nul ne peut être amputé par la loi d’une partie ou de toute sa liberté s’il n’a pas été rigoureusement prouvé que cette liberté est dangereuse pour autrui, ou pour le groupe, ou pour ce qui permet la vie sur terre.

Notre société respecte la « loi naturelle », tant du point de vue physique et biologique que du point de vue des organisations humaines. La morale est partie intégrante de la « loi naturelle ». Nous respectons le vivant sous toutes ses formes et n’intervenons qu’en évitant de modifier les équilibres naturels. La première société naturelle est la famille constituée des parents géniteurs et de leurs enfants. Les enfants doivent être respectés et protégés. Aucun enfant ne peut être arraché à sa famille sans son consentement ni faire l’objet d’actes marchands.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.