La transition démocratique

Il faut supposer que suffisamment de citoyens se mobilisent pour vouloir changer de système. La transition en effet ne peut pas se faire à l’intérieur du système républicain qui est trop verrouillé : ceux qui voudront créer un parti remettant en cause notre sujétion à l’UE et à l’empire américain seront empêchés d’atteindre les élections, comme cela est arrivé à M.Asselineau qui voulait sortir de l’UE et de l’OTAN: pressions sur les maires pour qu’ils ne donnent pas leur parrainage, image négative ou invisible donnée dans les principaux médias, truquage des intentions de vote dans les sondages pour encourager le vote « utile » vers des partis leurre promettant des changements qu’ils se garderont bien d’appliquer, voire truquage des résultats des élections comme cela a été vraisemblablement le cas pour la dernière élection de M. Macron.

Cette république n’est pas réformable, il faut faire sécession.

Il circule le fait que la « république française » n’est qu’une société commerciale gérant la France et y appliquant le droit maritime anglais : cela mériterait d’être confirmé, si quelqu’un connaît des documents le prouvant, ce serait intéressant.

Moyennant quoi, nous pourrions dès maintenant créer en toute légitimité une autre société « démocratie française » appliquant nos lois.

Sinon, nous pouvons quand même dès maintenant constituer des ilots démocratiques en récupérant dans des associations les principaux pouvoirs:

_ Le pouvoir de création monétaire en utilisant en interne une monnaie communautaire de type SEL.

_Une  charte des valeurs communes adaptée de la charte constituante pour une association qui nous permet d’adopter en interne des lois plus démocratiques que celles de la république.

Nous serons difficilement attaquables car nous nous référons à la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, qui chapeaute la constitution, c’est le gouvernement de la République qui ne la respecte pas.

Il ne faut pas attendre que l’on nous donne une constitution démocratique car cela n’arrivera jamais. Si nous voulons une véritable démocratie, c’est à nous de la créer.

Lorsque nous serons suffisamment nombreux, nous pourrons alors organiser un référendum national sur cette charte qui élirait en même temps ceux destinés à la mettre en place.

Pour mettre en place ces groupes, vous pouvez nous contacter en mettant un commentaire (qui ne sera pas publié) sur n’importe quel article.

Une idée de ce que pourrait être notre futur? voir l’entretien avec M. Martin en 2050

Dans l’hypothèse fort probable où trop peu de groupes se mettraient en place pour constituer une force suffisante pour un changement de système; il reste l’espoir qu’une équipe motivée et risquant sa vie si elle n’est pas soutenue par l’armée se fasse suffisamment connaître pour pouvoir organiser un référendum national et se faire élire sur le programme de la charte constituante

2 réflexions au sujet de « La transition démocratique »

  1. L’image qui m’est venu en lisant ces quelques lignes, c’est l’image d’un train militaire surarmée lancer a pleine vitesse et d’un gamin armé d’un pistolet a bouchon essayant de l’arrêter alors qu’il se trouve au milieux de la voie ferrée.

    1. le train est constitué ce ceux qui suivent aveuglément la route qu’on leur a tracé. Le gamin n’est pas au milieu de la voie mais à côté et regarde le train dérailler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.