Théorie du complot

                                

Cette phrase, qui sert à faire taire tous ceux qui dévoilent un plan de gouvernance mondiale, (comme si un complot pour prendre le pouvoir sur les peuples était inimaginable alors que notre histoire en est remplie), a été introduite par la CIA pour faire taire ceux qui mettaient en doute la version officielle de l’assassinat du président Kennedy. Or on sait maintenant de façon certaine (voir le sujet suivant) qu’il y avait plusieurs tireurs, que le FBI était impliqué et qu’il s’agissait bien d’un complot contre un président qui tentait justement de dénoncer ce complot.

Cet assassinat a achevé le coup d’état et montré que ce n’était plus le président qui contrôlait les USA mais un « état profond » regroupant les services secrets,  le complexe militaro-industriel, et une bonne partie de l’administration. Le coup d’état avait commencé en 1913 avec la loi de la « réserve Fédérale » aux USA qui donnait à quelques banquiers privés le pouvoir de créer toute la monnaie des USA et un peu plus tard du monde puisque le dollar est devenu la monnaie des échanges internationaux. Ce pouvoir immense leur a permis de se placer au-dessus des états, de corrompre toutes les institutions démocratiques et d’envisager une gouvernance mondiale. La différence avec les coups d’état précédents, c’est que les véritables auteurs ne se montrent pas en public et agissent dans l’ombre, corrompant le système économique, les institutions démocratiques, les médias et les politiques pour que les nations s’auto-détruisent en vue du « Nouvel Ordre Mondial » des banquiers.

Et la majorité des populations, manipulée par de fausses informations, bien que sentant un malaise, n’arrive pas à comprendre qu’elle est déjà sous dictature  car les médias officiels qui leur appartiennent entretiennent l’illusion démocratique en manipulant l’information : il y a plus de « fakes news » dans les médias officiels que sur internet : nous vous invitons donc à multiplier vos sources d’information avant de forger votre propre opinion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *