Corrigé du quizz monétaire

 1_Faux : depuis 1971, les banques centrales n’ont aucune limite de création de monnaie (mais déjà auparavant elles ont toujours émis beaucoup plus de billets qu’elles n’avaient d’or).

2_Vrai : chaque fois que vous empruntez à une banque, celle-ci crée l’argent qu’elle vous prête simplement en l’écrivant sur votre compte.

3_Faux : la plupart des banques centrales sont privées à l’instar de la FED (Réserve Fédérale Américaine). En France, la banque centrale appartient à l’état mais les règlementations européennes lui interdisent de s’en servir, elle est sous le contrôle de la BCE qui, d’après les traités, a interdiction de prêter aux états.

4_Vrai légalement: ces faux monnayeurs-là sont poursuivis.

5_Vrai intrinsèquement : mais avec cette définition on peut comprendre que les banquiers sont des faux monnayeurs légaux.

6_Faux : l’état est en dette parce qu’il a emprunté aux banquiers l’argent qu’il aurait dû créer.

7_vrai dans le système actuel car il faut rembourser des intérêts qui n’ont pas été créés mais faux dans un système où l’état est le seul habilité à créer la monnaie.

8_Faux : un découvert indique simplement que l’on a dépensé avant de produire mais que l’on va se remettre à niveau  prochainement ; il n’y a aucune raison de rajouter des pénalités.

9_Faux : ceux qui travaillent pour la collectivité peuvent être payés par la collectivité par création monétaire d’état : la collectivité rembourse leur travail en les nourrissant.

10_Faux : les monnaies locales et celles des SEL ont l’équivalent d’une banque centrale appartenant à la collectivité. Elles sont un modèle de ce que pourrait être une monnaie démocratique.

Explications plus détaillées sur le site :

http://democratie-sociale.fr/2018/larnaque-de-la-monnaie-dette/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *