la guerre contre les peuples: comment résister!

La façon dont le gouvernement et les médias se comportent vis-à-vis des gilets jaunes doit nous faire comprendre qu’il s’agit d’une véritable guerre contre les peuples et pas seulement en France, au niveau mondial : Macron n’est qu’un petit soldat aux ordres de la commission européenne elle-même aux ordres des grands banquiers et des grands industriels.

Et si nous voulons lutter efficacement, nous devons commencer par les désarmer au lieu de lutter contre des robocops beaucoup mieux équipés que nous. Et ce ne sont pas eux les armes les plus dangereuses.

Leur arme principale, qu’ils utilisent depuis un siècle, est un système monétaire truqué qui nous met obligatoirement en dette envers eux et justifie leur racket : nous ne devons rien à des banquiers qui nous ont prêté de la fausse monnaie et, si notre gouvernement n’était pas corrompu, ils devraient être traînés en justice. Nous pouvons lutter contre cela en créant notre propre monnaie, c’est possible dès maintenant, les logiciels qui permettent de payer par internet ou smartphones existent, il suffit de se constituer en association loi de 1901. Surtout pas faire écrouler le système bancaire en allant retirer notre argent en cash, comme certains le préconisent : ils n’attendent que ça pour nous faire porter le chapeau d’une crise bancaire qui va nécessairement arriver à cause de l’immense inflation boursière qu’ils ont créé ; ils vont alors en profiter pour supprimer le cash, comme cela est déjà envisagé et nous serons alors pieds et poings liés aux banques.

Leur deuxième arme principale est la désinformation généralisée grâce à la possession de presque tous les médias et tant que nous nous battrons contre des CRS, nous serons perdants : la majorité des français qui ne nous voient qu’à travers eux sont convaincus que nous sommes violents et nous soutiennent de moins en moins. Il faut informer autrement, internet ne suffit pas, par des campagnes d’affichage, par des affiches sur nos voitures, en portant des gilets jaunes individuellement partout sur lesquels nous écrivons nos revendications.

Leur troisième arme principale est le pouvoir constitutionnel : ce sont eux qui écrivent des constitutions leur donnant tout pouvoir contre aucun au peuple. Nous devons reprendre ce pouvoir en écrivant notre propre constitution, le RIC ne suffit pas : intégré dans la constitution actuelle, il sera vidé de tout son sens. Je propose dès maintenant d’appliquer entre nous une charte constitutionnelle, qui donne les grandes lignes de ce que devra être cette constitution en étant compréhensible par tous. Et notre exemple aurait alors beaucoup plus de chances d’être contagieux.

Prenez le temps de faire un commentaire, nous n’arriverons à rien en nous éparpillant dans tous les sens, il faut se regrouper dans une direction commune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *